Comment fonctionnent les Robo Advisors ?

Fintech est un terme large qui englobe un large éventail de technologies numériques qui ont modifié le secteur des services financiers au cours de la dernière décennie. L’intelligence artificielle (IA) et les mégadonnées ont été utilisées pour construire des systèmes de conseil robotique capables de fournir des conseils financiers avec peu de participation humaine et à faible coût.

Les conseillers financiers sont naturellement préoccupés par l’influence que la technologie aura sur leur domaine. L’avenir de l’industrie a déjà été prédit, mais les robots peuvent-ils également remplacer les conseillers financiers ? La vérité est que dans le pire des cas, les robots pourraient remplacer les humains dans différents domaines.

Pour les conseillers financiers, un argument est que les robo-conseillers ne présentent aucun danger puisqu’ils utilisent des modèles financiers informatisés depuis un certain temps déjà. Il existe plusieurs façons pour les conseillers financiers d’utiliser la technologie à leur avantage plutôt que de la considérer comme une menace.

Le fonctionnement des Robo Advisors

Lorsqu’il s’agit de faire des investissements, il peut être difficile de savoir par où commencer. Bien qu’il existe une offre apparemment infinie d’options, la gestion de son portefeuille nécessite une planification, une surveillance et des ajustements constants. Les conseils financiers et la gestion des investissements, tels qu’ils sont présentés sur ce site Web, peuvent être fournis par des robots-conseillers, qui sont des conseillers financiers robotiques nécessitant une participation humaine minimale. 

Voici une vidéo parlant du fonctionnement de cette technologie :

L’objectif d’un robot-conseiller est de fournir des conseils numériques basés sur les entrées de l’investisseur. Bien que l’objectif d’un robot-conseiller soit de nécessiter le moins d’intervention humaine possible, ce n’est pas toujours le cas. Pour évaluer le comportement des investisseurs, la majorité des robots-conseillers en Inde sont encore simples et utilisent un questionnaire.

Les préférences des investisseurs, la tolérance au risque et les objectifs sont tous pris en compte par les robots-conseillers via l’utilisation d’algorithmes. En posant une série de questions psychographiques et démographiques, ils proposent souvent un portefeuille modèle.

Quels sont les avantages de ces outils ?

Une simple connexion internet suffit pour utiliser un robot-conseiller. Cependant, leur prix moins cher les distingue du conseiller en gestion de patrimoine humain typique. Les conseillers robotiques peuvent rendre la gestion de patrimoine plus accessible au grand public en combinant ces caractéristiques.

Il y a un danger à se fier aux conseils humains, car il y a un risque de préjudice. Les conseillers, quelle que soit leur expérience ou leurs connaissances, peuvent être induits en erreur par leurs prédispositions à une certaine classe d’actifs ou technique d’évaluation des risques.

En revanche, un conseiller robot basé sur l’IA utilise un algorithme mathématique pour analyser la situation financière de l’investisseur. En conséquence, il est totalement impartial. Il est important de garder à l’esprit que les consultants gratuits qui reçoivent une rémunération des producteurs de produits peuvent ne pas être objectifs.

Laura M.

Diplôme de comptable en poche, je vivote entre mission d'audit / contrôle financier et ma vie digitale. Mes billets sont avant tout là pour donner mon point de vue, mes éclairages et de vulgariser au maximum un secteur qui joue de son opacité selon moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.