Simple, transparent et évolutif : l’avenir des paiements

Les paiements sont le fondement du commerce mondial. Alors que l’activité économique devrait rebondir après la pandémie prolongée, les experts prévoient que les volumes de paiement mondiaux augmenteront de 11,5 % d’ici 2023. Cette augmentation de volume est destinée à remettre en question les systèmes existants qui ont été conçus pour répondre aux processus manuels, s’avérant ainsi inadéquats pour l’avenir automatisé. 

Les innovations dans le mouvement de l’argent numérique qui ont gagné du terrain pendant la pandémie, des paiements sans contact aux cartes virtuelles, sont là pour rester. Ce changement oblige les entreprises à revoir leurs systèmes et processus de paiement existants et à passer à des plateformes d’interface de programmation d’applications (API) transformatrices.  

Un héritage de pandémie

La pandémie prolongée a mis en lumière les défaillances des systèmes de paiement mondiaux existants, complexes, fragmentés et lents. Les systèmes hérités ont été poussés à leurs limites par une population qui est passée au numérique apparemment du jour au lendemain. 

Voici une vidéo relatant ces faits :

Afin de réaliser un avenir de commerce sans friction, il est essentiel que les systèmes de paiement mondiaux soient revisités, en mettant l’accent sur les améliorations qui satisferont les demandes des utilisateurs modernes en matière de simplicité, de transparence et d’évolutivité.

Les paiements retardent les affaires

En termes simples, dans leur forme actuelle, les systèmes de paiement freinent les affaires. Cela est dû à plusieurs facteurs, notamment une forte dépendance à l’égard des processus manuels, ce qui ralentit les paiements. De nombreuses entreprises continuent d’opérer en utilisant des workflows de paiement manuels interentreprises (B2B), ceux-ci sont à la fois chronophages et laborieux, avec des inconvénients tels que le rapprochement sujet aux erreurs et l’intégration retardée des nouveaux fournisseurs.

Suite au problème des processus manuels, il existe un manque d’interopérabilité en raison de systèmes de paiement, de processus et de normes complexes et fragmentés. Essentiellement, les équipes commerciales envoient et reçoivent des paiements via des systèmes déconnectés sur plusieurs plates-formes qui fonctionnent comme des silos par lots. Les contreparties de paiement utilisent souvent des systèmes de paiement différents, ce qui entraîne un manque d’interopérabilité s’étendant à la messagerie de paiement et aux formats de données. L’ensemble du processus est profondément inefficace et très alambiqué.

Faire évoluer le processus de paiement

Pour que le processus de paiement fonctionne pour les entreprises d’aujourd’hui et de demain, il doit s’aligner sur trois valeurs fondamentales importantes : être simple, transparent et évolutif. Les paiements sont à la base un processus simple, ce sont des personnes qui achètent un produit, un service ou des compétences pour un montant fixe de rémunération. C’est un processus qui se déroule depuis que les premières pièces ont été frappées, et il n’y a aucune raison pour que les processus qui facilitent les paiements aujourd’hui ne soient pas aussi simples.

Alors que la société continue d’embrasser la transformation numérique, la technologie API peut rendre ce processus encore plus simple en permettant aux utilisateurs d’acquérir des produits ou des services sans avoir besoin de confirmer leur identité lorsqu’ils consentent et autorisent les paiements. Le processus de paiement deviendra celui dans lequel l’expérience client est prioritaire, car le public aura des attentes croissantes envers la simplicité d’achat.

Laura M.

Diplôme de comptable en poche, je vivote entre mission d'audit / contrôle financier et ma vie digitale. Mes billets sont avant tout là pour donner mon point de vue, mes éclairages et de vulgariser au maximum un secteur qui joue de son opacité selon moi.

Une réflexion sur “Simple, transparent et évolutif : l’avenir des paiements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.