Ethereum vs Bitcoin : similitudes et différences

Ethereum est similaire à Bitcoin dans le sens où ce sont tous les deux des crypto-monnaies, des monnaies numériques non émises de manière centralisée. Une autre similitude entre les deux est que les deux fonctionnent en utilisant le consensus de preuve de travail. Cela signifie que pour Ethereum et Bitcoin, la vérification et la confirmation des transactions nécessitent un consensus de nœuds à l’échelle du réseau. En raison de cette condition, les deux sont lents en ce qui concerne le traitement des transactions.

Ethereum est légèrement plus rapide que Bitcoin: il traite normalement 10 à 15 transactions par seconde, tandis que Bitcoin en traite 3 à 5. Au moins, cela est vrai pour la version actuelle d’Ethereum. L’une des grandes attentes du marché à l’heure actuelle est que la prochaine mise à niveau 2.0 permettra, entre autres, des transactions plus rapides.

Les contrats intelligents

Mais le point majeur qui sépare Ethereum de Bitcoin sont les contrats intelligents, le terme le plus étroitement associé à la blockchain Ethereum. Les contrats intelligents sont des contrats numériques qui ont une variété d’applications.

Voici une vidéo montrant les différences entre les deux en anglais :

Sans aller trop loin du sujet d’Ethereum 2.0, il est logique de mentionner la chaîne Beacon, qui est utilisée pour fournir une mise à niveau des fonctionnalités d’Ethereum. La chaîne Beacon utilise un algorithme de consensus de preuve d’enjeu plutôt qu’une preuve de travail, cela signifie qu’elle utilise des jetons au lieu de la puissance de calcul traditionnelle afin de traiter les transactions.

Beacon chain utilise des shardchains, de plus petits groupes de nœuds qui traitent leurs propres portions de transactions en parallèle, sans avoir besoin de parvenir à un consensus sur l’ensemble du réseau. Cela vise à améliorer l’évolutivité d’Ethereum et à augmenter considérablement son débit. Chez CEX.IO, nous prévoyons que le débit d’Ethereum 2.0 pourra atteindre 15000 transactions par seconde, permettant à Ethereum de correspondre à n’importe quel système de paiement centralisé en termes de vitesse de traitement des transactions.

Qu’en est-il du prix ?

En termes de stabilité des prix, il est clair que Bitcoin a une avance sur Ethereum. Le taux BTC est un point majeur dans la définition de l’ensemble du marché de la crypto-monnaie. Et les deux sont positivement corrélés, lorsque Bitcoin augmente ou diminue, la même chose arrive à Ethereum. Et Bitcoin a une capitalisation boursière environ quatre fois plus élevée; par conséquent, il est moins instable dans son action des prix.

En ce qui concerne la négociation des deux actifs, chez CEX.IO, nous avons observé qu’en décembre 2020, les volumes de négociation ETH / USD ont augmenté de 2 0%, tandis que le BTC / USD a augmenté de 47,5 %. Nous pensons que cela peut représenter un trait psychologique pour les utilisateurs, en raison du rallye, la BTC est devenue trop chère pour financer des stratégies de trading, trop risquée pour trader. Cela indique également qu’Ethereum ne suit plus les fluctuations de prix de Bitcoin d’aussi près qu’auparavant. Et cette divergence pourrait devenir plus apparente à l’avenir.

Laura M.

Diplôme de comptable en poche, je vivote entre mission d'audit / contrôle financier et ma vie digitale. Mes billets sont avant tout là pour donner mon point de vue, mes éclairages et de vulgariser au maximum un secteur qui joue de son opacité selon moi.

Une réflexion sur “Ethereum vs Bitcoin : similitudes et différences

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.