Grande distribution : l’écart se réduit entre Carrefour et Casino

Qu’il s’agisse du chiffre d’affaires total ou du chiffre d’affaires calculé à périmètre comparable, on constate que l’écart entre les croissances respectives de Carrefour et du groupe Casino se réduit considérablement entre le quatrième trimestre de l’année 2021 et le premier trimestre de cette année. Quel est le détail de cette remontée du groupe dirigé par Jean-Charles Naouri face à son concurrent, et comment cette tendance se décline -t-elle selon les géographies ? 

Si l’on considère uniquement la France, l’écart de chiffre d’affaires total entre le groupe Casino (hors Monoprix et Franprix) et Carrefour se réduit de -6,2 points au T4 2021 à -3,2 points au T1 2022. En incluant ces deux enseignes, l’écart entre les deux distributeurs se réduit de -8,1 points au T4 2021 à – 6 points au T1 2022. Dans le détail, on observe le progrès d’un point effectué par Franprix, dont la croissance passe de -3,3% à -2,1% entre les deux périodes. De manière plus significative, ce sont les formats de proximité du groupe Casino qui ont le vent en poupe, avec une hausse de 2,3 points entre le T4 2021 et le T1 2022 (de 3,5% à 5,8%). La proximité représente donc le segment qui connait la plus forte croissance en ce premier trimestre à l’échelle du groupe Casino. Sur le segment des hypermarchés, on note une croissance timide (+0,5 points) de Carrefour entre les deux période, là où le groupe de Jean-Charles Naouri enregistre une remontée de 4,6 points, passant de -6,3% à -1,7%. On note par ailleurs que la croissance de Carrefour chute sur le segment supermarché, passant de 4,9% à 2%, soit une chute de 2,9 points, là ou celle du groupe Casino ne connait qu’une baisse de 1,8 points entre les deux périodes. 

A périmètre comparable l’écart entre Carrefour et le groupe Casino se réduit de 1,1 points (de -2,7% à -1,6%) entre le T4 2021 et le T1 2022. En excluant Franprix et Monoprix, l’écart entre les deux concurrents passe de -3 points à -0,5 points entre le T4 2021 et le T1 2022,

Par ailleurs, les deux distributeurs progressent fortement en Amérique Latine, et le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri a notamment connu une forte croissance (à périmètre comparable) sur ce trimestre (passage de 3,6% au T4 2021 à 9,7% au T1 2022 soit une hausse de 6,3 points). Si l’on considère le chiffre d’affaires total du groupe stéphanois au LATAM, on note également une forte hausse du chiffre d’affaires entre les deux périodes : de 3,3% à 13,2% soit un gain de 9,9 points. Cette dynamique de croissance du groupe de Jean-Charles Naouri en Amérique Latine est notamment portée par la reprise de l’économie colombienne pour Grupo Exito et le succès du repositionnement sur le format Cash & Carry au Brésil pour Assai. Cette filiale du groupe Casino a en effet pris possession de 60 hypermarchés extra dans le but de les convertir au format cash & carry. Assai observe à cet égard que les magasins d’ores et déjà convertis ont triplé leur ventes. Assai a en outre inauguré 32 nouveaux magasins au Brésil ces 12 derniers mois.

Considérant le succès de l’expansion d’Assai au Brésil, il est possible que la croissance du groupe Casino au LATAM poursuive sa dynamique vertueuse au LATAM, et que l’écart entre les deux distributeurs se réduise plus nettement au T2 2022.

Nicolas

Trader à mes heures perdues, je dévore le monde de la finance sans faim. Je m'intéresse aux cryptos, à l'investissement locatif, au forex. J'espère par l'intermédiaire de mes avis financiers vous apporter l'information qui vous fait défaut sur le sujet ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.